top of page
  • Photo du rédacteurRachel Kumar

Du nouveau concernant le raccordement au réseau d'électricité !

La loi n° 2023-175 du 10 mars 2023 relative à l’accélération de la production d’énergies renouvelables a habilité le Gouvernement à prendre toute mesure pour modifier les dispositions législatives du Code de l’énergie relatives au raccordement aux réseaux d’électricité.


Ce qui change pour les collectivités :

L'article 29 de cette même loi supprime le 2e alinéa de l'article L. 342-11 du code de l'énergie stipulant que « la part de contribution correspondant à l'extension située hors du terrain d'assiette de l'opération reste due par la commune ou l'établissement public de coopération intercommunale compétent pour la perception des participations d'urbanisme ».


En conséquence, à partir du 10 septembre 2023, la suppression de la contribution des Collectivités en Charge de l’Urbanisme (CCU) entre en vigueur.

Prudence tout de même car le nouvel article L. 342-21 du Code de l’énergie, introduit par l’ordonnance, et prévoyant que le demandeur du raccordement est redevable de la contribution, dans son intégralité entre en vigueur le 10 novembre 2023 !


Si l’article L. 342-11 a bien été modifié, l’article L. 332-15 du Code de l’urbanisme demeure. Et cet article limite la contribution du demandeur du raccordement « à la fraction de l’extension du réseau située sur le terrain d’assiette de l’opération ».


La contribution des CCU concerne l’extension située en dehors du terrain d’assiette, qui ne peut donc, en l’état, être affectée au demandeur du raccordement sauf a bénéficier d’un engagement du demandeur de prendre en charge le coût des travaux (inférieurs à 100 mètres) et selon l’article L332-15 du code de l’urbanisme c’est-à-dire pour un équipement propre au projet.


Restons donc attentifs sur l’évolution prochaines des textes…

165 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page